HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2014-04-17 17:12:47
A+ A- Imprimer cet article



Mgr Twal : « Nous attendons le Pape avec espérance »



(RV) Entretien - Le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, a souhaité mercredi devant des journalistes que la visite du pape François en Terre Sainte, du 24 au 26 mai, ne vire pas au « show ». « Nous espérons pour notre communauté chrétienne qu'elle ne se contentera pas du ‘show’ qui entourera cette visite, mais qu'elle pourra entendre le message que le Pape veut nous laisser », a affirmé Mgr Twal.

Notre collègue du programme italien Giada Aquilino a demandé à Mgr Twal de nous dire ce qu'il attend de cette visite du Pape François, mais aussi son sentiment sur cette Pâque fêtée cette année en même temps par tous les chrétiens et par les juifs. Avec pour résultat, une ville de Jérusalem en état de siège RealAudioMP3

"Espérons que l’arrivée du Saint-Père va nous aider, bien que sa visite soit une visite pastorale pour commémorer la rencontre entre Paul VI et le patriarche Athënagoras. Mais certainement que lors de sa visite, avec ses discours et ses gestes, on aura une dimension politique, sur l’économie, la situation en Jordanie ou en Syrie, en Palestine et en Israël avec des murs qui se trouvent dans le cœur de l’homme outre les murs que nous pouvons voir. Espérons que le Saint-Père, par sa personne, son humilité et sa simplicité, soit lui-même un message pour les fidèles avant les discours. Et puis, c’est une visite pastorale. N’attendons pas qu’il vienne pour résoudre tous les problèmes politiques de la région qui sont tellement grands. Mais nous espérons toujours et nous attendons sa visite avec joie. Nous sommes préparés dans tous les sens parce qu’il y a des comités qui travaillent. Espérons que ce soit une visite réussie.

Cette année, la Pâque catholique se célèbrera en même temps que la Pâque orthodoxe pendant la semaine de la Pâque juive...

D’un coté, nous sommes contents de fêter tous ensemble et d’avoir la joie de Pâques tous ensemble mais d’un autre coté, pour Jérusalem, c’est une confusion totale. Les rues de Jérusalem ne sont pas faites pour tant de monde. Il y a trop de policiers et de militaires pour la sécurité et pour l’ordre. Ça enlève un peu l’aspect spirituel normal d’une Pâque joyeuse, calme et sereine avec tout le monde. Si vous rentrez à Jérusalem, avec ses rues si étroites, avec tant de policiers, ce n’est pas possible. D’un coté, nous sommes heureux de fêter ensemble mais de l’autre coté, Jérusalem n’est pas faite pour tous ces gens, sans oublier les touristes et les pèlerins qui viennent du monde entier."


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité