HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Justice et Paix > dernière mise à jour: 2014-06-13 18:09:41
A+ A- Imprimer cet article



Des chrétiens expulsés de leur village en Haute-Galilée



(RV) Entretien - En Haute-Galilée, les forces de police et des agents de l’Administration des terres d’Israël ont expulsé mercredi, des jeunes chrétiens de Biram. Ils vivaient dans des préfabriqués installés dans ce village maronite, où il ne reste que des ruines. Deux jours plus tôt à Iqrit, un village grec-catholique melkite, lui aussi en ruine, des jeunes installés près de l’église ont été arrêtés.

Déjà en 1948, pendant la guerre israélo-arabe, l’armée israélienne avait expulsé leurs parents, avant de bombarder ces villages. Aujourd’hui, ils ne peuvent y revenir que pour célébrer la messe dans l’église et enterrer leurs morts dans le cimetière, les deux seuls lieux qui ont échappé aux bombardements.

Pourtant, plusieurs décisions de la Cour suprême israélienne a autorisé les habitants à rentrer chez eux et ceci dès 1951.
Mgr Elias Chacour, archevêque émérite de l’Église grec-melkite catholique de la Galilée et lui-même originaire de Biram, a été très blessé quand il a appris ces expulsions. Il est interrogé par Audrey Radondy : RealAudioMP3


Photo : une messe a été célébrée fin mai à l'église de Biram, par le patriarche d’Antioche des Maronites, le cardinal Bechara Boutros Rai


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité