HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Culture et Société  > dernière mise à jour: 2014-06-13 19:46:26
A+ A- Imprimer cet article



Mgr Tomasi : «il faut stimuler le dialogue entre les migrants et ceux qui les accueillent»



(RV) Le cinquième Forum international sur les migrations et la paix s'est tenu à Berlin, organisé par le Réseau International Scalabrinien de Migration et la Fondation Konrad Adenauer pour stimuler un dialogue de haut niveau sur le thème et définir des actions concrètes face aux liens divers entre les flux migratoires et la coexistence pacifique et ceux qui accueillent et les migrants.

L’abbattement des barrières physiques et politiques entre les peuples ainsi que la définition de politiques centrées sur l’intégration des migrants dans les contextes locaux, selon les perspectives démocratiques et interculturelles, a été le but commun des intervenants.

Entre les participants figurait Mgr Silvano Tomasi, nonce apostolique auprès des Nations Unies à Genève. Selon lui, la difficulté est que les grands pays d’immigration (Etats-Unis, Allemagne, France, Italie) n’ont pas ratifié la Convention des Nations Unies sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et de leurs familles. Déplorant l’élan populiste, Mgr Tomasi affirme : « Nous devons nous mettre à analyser le phénomène des migrations du point de vue des victimes, parce que si nous ne comprenons pas les motivations qui poussent tant de personnes à risquer leur vie pour sauvegarder leur propre dignité ou pour survivre, nous ne réussirons pas à comprendre la vraie portée de ce phénomène, a estimé le nonce. Ce sont des dizaines de milliers de morts, victimes justement de l’effort de traverser de la Mer rouge au Yémen, ou de Haïti à la Floride, du Mexique au désert de l’Arizona vers les Etats-Unis, ou bien du désert du Sinaï pour s’échapper vers des pays africains. »

Chercher des solutions concrètes

Mgr Tomasi déplore le manque de réaction des institutions face à ces drames : « La sensibilité internationale s’émeut face à certains de ces évènements, comme le naufrage de certains de ces bâteaux qui traversent la Mediterranée, mais ensuite il manque des lois pour des solutions efficaces comme celles d’élargir les canaux légitimes, les liens de l’émigration, de faciliter la réunion des familles, de chercher à régulariser ces millions de personnes qui travaillent, qui vivent et qui de fait font partie des sociétés européennes ou américaines même quand elles ne sont pas documentées du point du vue de la citoyenneté et de la permanence légale dans le pays. Ce sont ces mesures que nous devons encourager.», a-t-il précisé.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité