HomeRadio Vatican
Logo   
autres langues  

     Accueil > Eglise > dernière mise à jour: 2014-07-16 17:18:38
A+ A- Imprimer cet article



« L'Etat islamique » rationne chiites, kurdes et chrétiens à Mossoul



Les miliciens djihadistes du prétendu « Etat islamique » qui, depuis le 9 juin dernier, contrôlent Mossoul et ont proclamé le califat islamique, ont donné l’ordre aux fonctionnaires publics de suspendre toute aide en nourriture et en bombonnes de gaz aux chiites, aux kurdes et aux rares chrétiens demeurés dans la deuxième ville d’Irak. C’est ce que confirment à l’Agence Fides des sources chrétiennes de Mossoul après que la nouvelle ait été reprise par le site Internet arabe www.ankawa.com. Selon ce qu’indique le fonctionnaire local Fadel Younis, les représentants du califat islamique ont annoncé que toute infraction à l’interdiction sera punie sur la base des règles prescrites par la charia.

Dans la ville du nord de l’Irak, confirment des sources du Patriarcat chaldéen, les maisons abandonnées par les baptisés sont même « signalées » par l’initiale du mot arabe Nazarat (chrétien) puis occupées par des sunnites partisans du califat.

Entre temps, à Bagdad, après un mois d’impasse, les parlementaires ont élu comme Président du Parlement le sunnite Salim al-Juburi. La classe politique irakienne cherche ainsi à serrer les rangs et à lancer le processus de formation d’un nouveau gouvernement alors qu’un tiers du pays demeure sous le contrôle des milices islamiques du prétendu « Etat islamique ». Au cours de ces dernières heures, l’armée régulière a lancé une offensive visant à reprendre le contrôle de la ville de Tikrit, ville natale de Saddam Hussein, en grande partie occupée par les milices islamiques du prétendu « Etat islamique » au cours de ces dernières semaines.(fides)

Photo: dans le centre de Mossoul, mardi.


Partagez





Qui sommes-nous Programmation Contacts RV Productions Liens Autres langues Saint-Siège Etat du Vatican Cérémonies pontificales
Tous les contenus de ce site sont protégés ©. Webmaster / Crédits / Mentions légales / Publicité